© 2019 Jamil Gaspar

Frederick Matthias Alexander — FMA (1869 - 1955)

 

Acteur australien spécialisé dans le répertoire Shakespearien, FMA développe sa technique suite à des problèmes d’aphonie qui l’empêchent de poursuivre sa carrière. Une longue et patiente recherche sur lui-même, basée sur l’observation, lui fait prendre conscience que ses problèmes de voix sont pas dûs à une déficience locale mais à une mauvaise utilisation de tout son organisme. Il comprend très vite qu’il est impossible de dissocier le corps du mental, et qu’il ne pourra faire un meilleur usage de son corps que par la conscience qu’il en aura.

F.M. Alexander découvre qu’il existe chez l’homme, comme chez tous les vertébrés, une « commande primaire » qui détermine l’utilisation correcte de l’organisme dans son ensemble : lorsque la tête se trouve dans une certaine relation dynamique avec le tronc (système nerveux central), l’organisme psychophysique entier fonctionne au mieux de ses possibilités naturelles.

 

Progressivement, Alexander met au point les principes fondamentaux d’une méthode devant remédier à la tendance à interférer dans cette coordination naturelle de l’organisme.

Photographies : Eadweard Muybridge

Observez l’unité et la relation dynamique entre le sommet de la tête et le bas du dos. La petite fille se meut souplement, avec grâce et légèreté.servez l’unité, la relation dynamique entre le sommet de la tête et le bas du dos. La petite fille se meut souplement, avec grâce et légèreté.

« Il m'a toujours semblé que

le premier devoir de l'être humain

est de comprendre et de développer

les potentialités qui relèvent de

ses activités sur cette terre. »

FM Alexander

Technique F.M. Alexander®

L’unité entre le sommet du crâne et le bas du dos est défaillante. La mère porte l’enfant avec sa nuque et le haut de son dos, ce qui génère beaucoup de pression sur les cervicales et dans sa colonne vertébrale. L'activité semble lourde et difficile.